28/11/2008

Les feux de l'amour

O combien difficile à allumer

Avec des allumettes mouillées

Gratter, gratter toujours de plus elle

S'enflammer à la première étincelle

Inonder le feu de doux mots

Dovtoievski côté idiot

Voulant gagner plus en chaleur

Au Diable retenue et pudeur

Le joueur trop tôt s'enflamme

Au risque de perdre la femme

Tout est si bon pour la baise

Bientôt plus rien que des braises

Vite éteintes par les larmes

Bouffé jusqu'à l'os le jambon de Parme

 

17:17 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2008

Qui trop embrase mal éteind...

Embraser pour entretenir le feu

Celui de la passion

Et de l'amour comme un jeu

Où le oui passager devient non

 

Multiplier les expériences

Pour changer en or le plomb

Et toujours croire en sa chance

Au rythme de ses illusions

 

Et quand les feux de la rampe

S'éteignent à l'unisson

Vient le temps de la crampe

Des mauvaises impressions

 

Des doutes qui se forgent

S'appuyant sur les temps

Et au fond de la gorge

Un peu comme le goût du sang

 

12:59 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/11/2008

Retour vers le futur

Il faudrait que je m'y remette

Secouer un peu ma plume

Re-poéter un peu sur le net

Des jours gris ôter l'écume

01:20 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |