18/01/2007

Du cul...

Et si j'en mettais une couche

Rien que pour voir ce que cela donne

Comme une cuiller de méthadone

Ou un plaquant à mouches

Cela ferait venir les lecteurs

La poésie en serait renforcée

Elle prendrait même de la valeur

A l'audimat des tarés.

22:46 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Alleeez ... non ! Fais pas ça !
Ré-siste !
J'crois simplement qu'tu serais mieux "autre part" ... j't'assure.
Mais pas facile de quitter ici j'imagine ... après toutes les traces que tu as laissées !
Autrement ... j'te dis bien volontiers un endroit où tu seras apprécié !

Écrit par : just-de-passage | 18/01/2007

pas si con... Tu vois, ça marche ! Tu es arrivéé à m'attraper dans tes filets.
Je me demande si je vais pas faire la même chose.
En tout cas, j'aime les poèmes que j'ai lu et je reviendrai voir les autres prochainement. Je mets un lien chez moi.
A bientôt, peut-être...

Écrit par : Glyciane | 18/01/2007

Moi, Je ne suis pas venue pour le titre tu t'en doutes :-) mais pour voir ce que tu avais réussi à "poétiser" justement sous un titre pareil !

Toujours les mots qui font mouche :-)

A bientôt
Amicalement
Marie

Écrit par : Marie Lanson | 19/01/2007

Les commentaires sont fermés.