19/04/2006

Moi j'aimerais

Que la vie soit toujours belle

Avec des violons sans sanglots

Ni longs, ni courts, ni cruels

Et qu'on ne tourne plus autour du pot

 

Qu'on se dise des mots vrais

Pas des promesses, pas des phrases

Et ces mots dits avec emphase

Des mots dignes d'un mois de mai

 

Celui de la poétitude

Néologisme, certes, je m'en fous

Nous sommes toutes et tous fous

Engagés vers notre plénitude

 

Et merde à ceux qui ne pensent pas comme nous et qui créent des clivages, des séries, des qualifications, des nombres et tout ce qu'ils veulent, la poésie, la vraie, elle est nôtre, avec eux aussi s'ils le veulent. La poésie elle est des gens, et "basta !" des appréciations, tout le monde est libre d'écrire.

 

 

20:06 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tu as raion... Tout le monde a le droit d'écrire...Un bonsoir de Poussière de lune en passant...

Écrit par : Marie | 19/04/2006

je découvre ce blog et j'adore !!!

De très beaux textes et une telle répartie dans les mots !

Je reviendrai souvent !

Merci !

Mary

Écrit par : Mary | 20/04/2006

Les commentaires sont fermés.